Pour vous accompagner

Par téléphone : 09 85 60 20 35

Service & appels gratuits

Contactez-nous Test d'éligibilité
200x200_Site_Reseaux Réseau de chaleur/froid

Vivien AROMATARIO

Ingénieur Méthodes et Projets à la Compagnie de Chauffage Intercommunale de l’Agglomération Grenobloise (CCIAG)

La Compagnie de Chauffage Intercommunale de l’Agglomération Grenobloise (CCIAG) et Solvay, exploitant de la centrale thermique de la plateforme chimique de Pont de Claix, se sont associés pour mutualiser et valoriser une partie de leur production d’énergie. La collaboration exemplaire entre les deux entités repose sur le raccordement du réseau de chaleur grenoblois à la centrale thermique de la plateforme chimique. De cette façon, les deux entités se fournissent mutuellement en énergie en utilisant la chaleur fatale disponible et jusqu’ici inexploitée et évitant ainsi le recours aux énergies fossiles.

Pour Vivien Aromatario, la chaleur renouvelable c’est profitable au climat, en limitant l'impact sur l'environnement, et aux usagers en limitant les coûts.

Le projet

SOLUTION RETENUE

Raccordement du réseau de chaleur à la plateforme chimique de Pont de Claix.

OBJECTIFS

Limiter les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la qualité de l'air en réduisant les émissions de polluants.

DISPOSITIF

Extension du réseau de chaleur et création d’une station d’échange entre les deux outils industriels.

INVESTISSEMENT

7M d’€ dont 57% financés par le Fonds Chaleur, soit 4M d’€.

Témoignage en images

Les enjeux

Pour la Compagnie de Chauffage, le projet répond à un triple objectif : mutualiser des outils de production d’énergie thermique (permettant de sécuriser la fourniture de chaleur, améliorer le taux d’ENR&R), réduire les impacts environnementaux et soutenir l’emploi local.
 
Pour Solvay, ce projet permet de diversifier leurs débouchés tout en valorisant des énergies fatales, un excellent moyen de soutenir leur compétitivité.
 
Pour les deux entités, ce raccordement permet aussi de mieux valoriser les outils de production
 
Les réseaux de chaleur sont un excellent moyen de mettre en synergie un procédé industriel et une agglomération, en valorisant la chaleur fatale comme source d’approvisionnement pour un bassin d’activité industrielle, tertiaire ou résidentielle.

L'infrastructure mise en place

La Compagnie de Chauffage exploite le réseau de chaleur de Grenoble Alpes Métropole et l’Usine d’Incinération et de Valorisation Energétique ; un réseau d’une longueur de 177 km qui alimente en eau surchauffée environ 100 000 équivalent-logements (le 2ème réseau de chaleur de France en termes de volume).
 
Solvay exploite une centrale thermique sur la plateforme chimique de Pont de Claix et assure ainsi la fourniture en vapeur de la plateforme au moyen d’installations de cogénération de gaz.
 
Chacune des entités génère de la chaleur fatale : la Compagnie de Chauffage avec l’incinération des déchets ménagers, et la centrale thermique qui valorise l’hydrogène fatal issu des activités de la plateforme chimique.
 
Le raccordement du site chimique au réseau de chauffage urbain permet ainsi de valoriser de l’énergie fatale et témoigne d’une double efficacité puisque le transfert de chaleur s’effectue dans les deux sens.
 
En hiver la plateforme chimique fournit le réseau de chaleur urbain en transférant 30 MW thermique. Cette chaleur est produite à partir d’hydrogène fatal issu des ses activités et gaz naturel, permettant ainsi au réseau de chaleur métropolitain d’éviter de recourir à des combustibles fossiles comme le fuel lourd.
 
En été, c’est l’inverse. La quantité de chaleur produite par l’Unité d’Incinération et de Valorisation Energétique est supérieure aux besoins de la collectivité et de ses abonnés. Une partie de cet excédent de chaleur fatale est alors valorisée auprès de la plateforme industrielle de Pont-de-Claix, à hauteur de 8 MW, permettant ainsi à Solvay de réduire sa consommation  de gaz naturel.
 
2500 m linéaires de réseau ont dû être créés pour effectuer ce raccordement et transporter de l’eau surchauffée à une température entre 110°C et 180°C
 
Durée des travaux : 8 mois
 
Mise en service : Septembre 2018

Les acteurs du projet sur le territoire :

  • La Compagnie de Chauffage contribue à l’économie locale en faisant appel à des entreprises environnantes pour construire le réseau de chaleur : entreprise de génie-civil (pour le raccordement du réseau à la plateforme chimique) et tuyauteur.
  • Solvay de son côté pérennise son activité avec ce projet de raccordement. En valorisant plus d’énergie, l’entreprise a ainsi trouvé un moyen de diversifier son activité.
  • La Métropole, propriétaire du réseau de chaleur, contribue à atteindre les objectifs ambitieux de son Plan Air Energie Climat en renforçant la part des énergies renouvelables et de récupération dans l’approvisionnement énergétique du territoire.

Les financements

  • Coût global de l’installation : 7M d’€, dont 2M d’€ pour la Compagnie de Chauffage Intercommunale de l’Agglomération Grenobloise et 5M d’€ pour Solvay.
  • Financement de l’ADEME : 57% du coût de l’installation, soit 4M d’€, dont 650k € pour le CCIAG et 3,35M d’€ pour Solvay.
  • La Compagnie de Chauffage Intercommunale de l’Agglomération Grenobloise a également bénéficié d’un bonus TEPCV (Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte) à hauteur de 125 k€, ainsi que d’une aide FSIL (Fonds de Soutien à l’Investissement Local) de l’Etat de 220 000€ également.

Le bilan

Énergétique

Plus de 72% d’énergies renouvelables alimentent désormais le réseau de chaleur de Grenoble. Sur la 1ère année d’exploitation 64000 MWh ont été échangés pour un objectif de 37000 MWh.

Écologique

Sur la 1ère année, la consommation de 21GWh d’énergies fossiles a été évitée (équivalent à 2100 tonnes de fioul lourd). Ainsi que l’émission de 5000 tonnes de CO2, 100 kg de poussières, 2000 kg d’oxydes d’azote et 3000 kg d’oxydes de soufre.

Économique

Un réseau de chaleur alimenté à plus de 50% par des EnR permet de fournir aux habitants de la métropole une chaleur au taux de TVA réduit à 5,5%.

Sur le territoire

Ce projet participe à l’économie locale, contribue à atteindre les objectifs du Plan Air Energie Climat de la Métropole et pérennise l’activité de la plateforme chimique.

P1203453 PROD2179 PROD2127 PROD2123 PROD2073 PROD2049 PROD2043 P1203524 P1203523 PROD2340 P1203519 PROD2299 P1203504 P1203503 P1203495 P1203492 P1203486 PROD2339 P1203481 P1203479 DCIM100MEDIADJI_0260.JPG DCIM100MEDIADJI_0269.JPG DCIM100MEDIADJI_0272.JPG DCIM100MEDIADJI_0252.JPG DCIM100MEDIADJI_0250.JPG P1203436 P1203474 DCIM100MEDIADJI_0239.JPG DCIM100MEDIADJI_0231.JPG DCIM100MEDIADJI_0222.JPG DCIM100MEDIADJI_0218.JPG PROD2341 PROD2346 PROD2211

Un projet ?

Nous vous accompagnons dans vos démarches

Contactez-nous