Pour vous accompagner

Par téléphone : 09 85 60 20 35

Service & appels gratuits

Contactez-nous Test d'éligibilité
200x200_Site_Solaire Solaire thermique

Stéphane DE GELIS

Directeur du site Condat de Lecta

En avril 2019, une centrale solaire thermique a vu le jour près de la papeterie de Condat (Dordogne), premier site de production de papier couché et papiers de spécialités de France avec une production annuelle de 450 000 tonnes. C’est la société Newheat, spécialisée dans le développement, la conception, le financement et le pilotage d’opérations de production d’énergie thermique d’origine solaire, qui a développé et financé ce projet, le plus grand sur site industriel en Europe. L’objectif ? Permettre à l’usine de papier de disposer d’une quantité importante de chaleur renouvelable, au vu de ses besoins énergétiques, mais aussi et surtout réduire son impact environnemental. La réponse ? Une solution innovante de capteurs solaires thermiques sur trackers pour optimiser le rendement énergétique.

Pour Stéphane de Gélis, la chaleur renouvelable c’est profitable car c’est un levier économique de la transition énergétique.

Le projet

SOLUTION RETENUE

Centrale solaire thermique

OBJECTIFS

Réduire l’impact environnemental de l’usine tout en maîtrisant les coûts liés de production d’énergie

DISPOSITIF

4 211m² de capteurs solaires thermiques sur trackers qui pivotent afin de suivre la course du soleil tout au long de la journée

INVESTISSEMENT

2,3 M d’€ dont 60% financés par le Fonds Chaleur, soit 1,4 M d’€

Témoignage en images

Les enjeux

Fonctionnant en continu (7 jours sur 7 et 24 heures sur 24), la papeterie consomme plus de 250 000 MWh d’électricité et plus de 540 000 MWh de chaleur par an. L’équivalent de la consommation annuelle de 35 000 logements.
 
Pour répondre à ces besoins, une centrale solaire thermique a donc été construite sur un terrain de 1,4 hectare qui était auparavant une zone de stockage de boues carbonatées. Il s’agit à l’heure actuelle du plus grand projet sur site industriel d’Europe. Le système de tracker permet d’augmenter la production d’environ 15% par rapport à une installation fixe.
 
Auparavant, l’usine utilisait uniquement des chaudières à gaz pour produire la vapeur. Aujourd’hui l’eau est préchauffée grâce à la centrale solaire thermique avant d’être transformée en vapeur.
 
Le recours à la centrale solaire thermique répond avant tout à une logique environnementale dont la motivation reste prioritairement la décarbonation du process industriel.
 
Toutefois, l’enjeu financier a également motivé le dirigeant du site de la papeterie qui souhaitait s’affranchir des fluctuations du coût des énergies fossiles, l’énergie livrée par la centrale solaire étant facturée selon un prix fixe non indexé sur les énergies fossiles.

L’infrastructure mise en place

La centrale solaire thermique de la papeterie de Condat est composée d’un champ de 264 capteurs solaires thermiques totalisant 4211 m² et mobilisant plus d’un hectare de terrain.
 
Ces capteurs solaires sont reliés au site industriel grâce à 800 mètres de tuyauteries de raccordement par lesquels transite l’eau chauffée par les capteurs solaires.
 
La centrale solaire thermique de Condat est une première en Europe : les capteurs solaires thermiques sont posés sur trackers, une solution innovante et performante qui permet aux panneaux de suivre la course du soleil au fil de la journée. Ce système avait auparavant été testé dans le cadre d’un projet Investissements d’Avenir, programme de soutien à l’innovation destiné aux entreprises notamment.
 
L’installation a été conçue pour préchauffer l’eau nécessaire à la production de vapeur. L’eau préchauffée est stockée dans un réservoir de 500m3 avant d’entrer dans le circuit de production de vapeur de la papeterie. La vapeur intervient ensuite dans le procédé de séchage du papier produit.
 
Ce projet a vu le jour en avril 2019.

Les acteurs du projet sur le territoire :

  • Le projet a été porté par la société Newheat, société spécialisée dans le développement, la conception, le financement et le pilotage d’opérations de production d’énergie thermique d’origine solaire.
  • Pour ce projet, Newheat a travaillé avec de multiples acteurs locaux à toutes les phases du développement : cabinet d’ingénierie spécialisé, sous-traitants, fournisseurs et entreprises locales pour la construction.
  • La collectivité locale a également accompagné favorablement ce projet, garant d’une pérennisation de l’emploi.

Les financements

  • Coût global opération : 2,3 M d’€
  • Financement de l’ADEME : 60% du coût de l’installation, soit 1,4 M d’€.
  • Etudes de faisabilité : 5 000€ de financement de l’ADEME.

Le bilan

Énergétique

40% des besoins en énergie nécessaire au préchauffage de l’eau alimentant les chaudières vapeurs sont fournis par l’installation dont la production s’élève à 4000 MWh par an

Écologique

850 tonnes d’émission de CO2 sont évitées annuellement grâce à la centrale solaire thermique

Économique

Le prix de revient de la chaleur est de l’ordre de 25€/MWh après aides Fonds Chaleur

Sur le territoire

Contribution à la pérennisation de l’emploi local d’un des plus grands employeurs de la région

DJI_0025 DJI_0035 DJI_0037 DJI_0040 DJI_0053 DJI_0063 DJI_0093 DJI_0083 DJI_0098 DSC00376 DSC00407 DSC00413 DSC00398 DSC00499 DSC00509 DSC00511 DSC00477 DSC00458 DSC00457 DSC00453 DSC00420 DSC00417 DSC00514 DSC00526 DSC00528 DSC00530 DSC00532 DSC00540 DSC00544 DSC00560 DSC00566 DSC00570 DSC00585 DSC00593 DSC00598 DSC00602 DSC00620 DSC00623 DSC00626 DSC00631 Stéphane DE GELIS

Un projet ?

Nous vous accompagnons dans vos démarches

Contactez-nous