Pour vous accompagner

Par téléphone : 09 85 60 20 35

Service & appels gratuits

Contactez-nous Test d'éligibilité
200x200_Site_Reseaux Réseau de chaleur/froid

Félix GRAVEL

Directeur du pôle environnement à la Métropole Nice Cote d'Azur

La création de l’éco quartier Nice Méridia est l’une des actions prioritaires de l’Opération d’Intérêt National (OIN) Ecovallée. L’objectif de la Métropole Nice Côte d’Azur avec ce projet : proposer un nouveau modèle d’aménagement et d’urbanisme conjuguant économie et écologie. Une véritable technopole en développement à l’ouest de la ville, pensée dès sa conception dans une dimension environnementale avec le raccordement de l’ensemble des bâtiments à un réseau de chaleur et de froid géothermique. L’éco quartier Nice Méridia s’inscrit ainsi dans la politique de transition écologique de la métropole qui continue de gagner en autonomie énergétique grâce à la chaleur renouvelable.

Pour Félix GRAVEL, la chaleur renouvelable c’est profitable car c’est durable et rentable.

Le projet

SOLUTION RETENUE

Un réseau de chaleur et de froid alimenté par une centrale géothermique

OBJECTIFS

Produire de la chaleur et du froid renouvelables grâce à une ressource disponible localement

DISPOSITIF

Géothermie de surface produisant de la chaleur et du froid pour un éco quartier

INVESTISSEMENT

11.2M d’€ dont 32% financé par le Fonds Chaleur de l’ADEME, soit 3.6M €

Témoignage en images

LES ENJEUX

Le projet Ecovallée de la plaine du Var a le statut d’Opération d’Intérêt National (OIN), un statut accordé par l’Etat aux projets du territoire ayant un réel impact national : l’accélération du développement économique de la métropole grâce à un projet « éco-exemplaire », dans le cas de l’Ecovallée.
 
Partie intégrante de l’OIN, l’éco-quartier Nice Méridia répond à des ambitions élevées en termes de performances environnementales. L’ensemble des bâtiments de la technopole, idéalement située à l’ouest de la ville, seront raccordés à un réseau de chaleur et de froid géothermique. Un projet qui s’inscrit dans la politique de transition écologique de la métropole, initiée dès 2012, et répond au plan climat de la collectivité ayant pour objectif de réduire de 22% les émissions de Gaz a Effet de Serre (GES) d’ici 2026.
 
Au-delà des enjeux environnementaux, la métropole répond à des enjeux financiers avec ce projet. La chaleur renouvelable permet une réduction de la facture énergétique mais surtout une stabilité vis-à-vis des fluctuations du cout des énergies fossiles.
 
Pour finir, la production de chaleur grâce à l’utilisation de ressources locales et renouvelables permets aux collectivités de gagner en autonomie énergétique. Un enjeu de taille compte tenu de la crise énergétique que nous vivons.

L'infrastructure mise en place

Le recours à la géothermie de surface pour alimenter en chaleur et en froid renouvelables le réseau urbain est apparu comme une évidence. La puissance de nappe des alluvions du Var faisait de la géothermie la ressource idéale : renouvelable, disponible localement, et adaptée aux besoins thermiques de l’éco quartier en devenir.
 
Le périmètre du réseau concerne la ZAC Nice Méridia, un éco-quartier de 24 ha développé depuis 2017 et qui se poursuivra jusqu’en 2033. Au terme de son développement en 2033, le réseau de chaleur et le réseau de froid de Nice Méridia présenteront un besoin en chaleur de 15 GWh pour une puissance souscrite de 13,5 MW, et un besoin de froid de 16 GWh pour une puissance souscrite de 16,7 MW.
 
L’objectif est de couvrir les besoins en chauffage, rafraichissement et climatisation de plus de 500 000 m2 de logements, hôtellerie et para hôtellerie, équipements, commerces, services et bureaux desservis grâce à 1,6 km de réseau géothermal, 5,6 km de réseaux chaud et froid et 50 sous-stations. La ZAC Nice Méridia sera ainsi alimentée par 82% d’énergies renouvelable pour le chaud et 78% pour le froid.
 
Pour ce faire, une centrale géothermique a été construite sur une parcelle de près de 1000m2. Elle permet de puiser par géothermie à 35/45 mètres de profondeur dans la nappe des alluvions du Var via 4 puits de forage. Au total, 12 puits sont en fonctionnement, les 8 autres étant destinés à rejeter l’eau dans la nappe.
 
L’eau puisée à 15° va être conduite jusqu’à la centrale de production et de stockage. Cinq thermo-frigo pompes vont ensuite chauffer l’eau à 63° pour le chauffage des bâtiments l’hiver et la refroidir à 8° pour la climatisation des immeubles d’activités tertiaires l’été.
 
Par ailleurs, la Métropole a souhaité, pour ce projet, s’appuyer sur les technologies dites « Smart-Grid » pour équiper l’installation d’un système de pilotage en temps réel ajustant la production aux consommations pour ainsi améliorer la gestion de l’énergie au niveau des différents bâtiments.
 
Une délégation de service public a été mise en place pour la construction et l’exploitation du réseau de chaleur et de froid géothermique. C’est IDEX qui a la charge de cette opération, véritable vitrine technologique.
 
Durée des travaux: 3 ans
Mise en service: fin 2021
 

Les acteurs du projet sur le territoire :

L’impact économique sur le territoire de ce projet est indéniable. La construction et l’exploitation du réseau de chaleur et de froid géothermique à générer au total 10 équivalents temps plein. Sans oublier toute la phase de construction pendant laquelle bon nombre d’entreprises locales sont intervenues.

Les usagers, quant à eux, bénéficient de chaleur/froid renouvelables à un cout stable et maitrisé sur le long terme. Un confort non négligeable pour l’ensemble des bénéficiaires, particuliers comme professionnels.

Les financements

  • Coût global du projet, à terme : 18.7M d’€
  • Cout de la première phase : 14M d’€
  • Dépenses éligibles sur la première phase : 11.2M d’€
  • Financement de l’ADEME : 3.6M d’€, soit 32%

Le bilan

Énergétique

Rendement distribution 92% en chaleur, et 95% en froid

Écologique

5000 tonnes de CO2 par an

Économique

Économies de 15% par rapport au prix moyen d’une énergie non renouvelable

Sur le territoire

Création de 10 équivalents temps plein, 15 entreprises locales pendant la phase travaux

DSC06412 DJI_0110 DJI_0123 DJI_0126 DJI_0127 DJI_0140 DJI_0146 DJI_0154 DJI_0170 DJI_0172 DJI_0182 DJI_0184 DSC06296 DSC06297 DSC06305 DSC06316 DSC06327 DSC06336 DSC06351 DSC06355 DSC06369 DSC06378 DSC06380 DSC06384 DSC06395 DSC06398

Un projet ?

Nous vous accompagnons dans vos démarches

Contactez-nous