Pour vous accompagner

Par téléphone : 09 85 60 20 35

Service & appels gratuits

Contactez-nous Test d'éligibilité
200x200_Site_Reseaux Réseau de chaleur/froid

Didier MOULY

Maire de Narbonne

Dans l'Aude, la ville de Narbonne s’est équipée en 2021 d’une centrale solaire thermique : l’une des plus grandes en France reliée à un réseau de chaleur urbain. La collectivité avait déjà fait le choix de la chaleur renouvelable pour son réseau de chaleur avec une chaufferie biomasse en 2006. Elle poursuit donc sa décarbonation en installant une centrale solaire thermique se substituant en partie au gaz naturel. L’objectif principal est d’augmenter la part d’ENR du réseau de chaleur à 80 %, grâce à une ressource renouvelable, locale et compétitive. Pour Narbonne, les enjeux principaux de cette installation solaire thermique sont donc environnementaux, avec l’amélioration de leur mix énergétique et la réduction de leur impact carbone. Mais aussi économiques, car ils gagnent en indépendance énergétique et s’affranchissent ainsi des fluctuations du coût des énergies fossiles.

Pour Didier Mouly, la chaleur renouvelable c’est profitable car elle permet de s’affranchir des fluctuations de coût des énergies fossiles.

Le projet

SOLUTION RETENUE

Centrale solaire thermique

OBJECTIFS

Accélérer sa décarbonation et gagner en indépendance énergétique

DISPOSITIF

Centrale solaire thermique de 3 200 m² avec une puissance de crête à 2,8 MWTh

INVESTISSEMENT

2 M d’€ dont 55% financé par le Fonds Chaleur de l’ADEME, soit 1.1 M d’€

Témoignage en images

Témoignage en podcast


LES ENJEUX


Les questions environnementales et énergétiques sont au cœur des préoccupations de la ville de Narbonne. La collectivité a fait le choix de la chaleur renouvelable en 2006, en s’équipant d’une chaufferie biomasse de 2.5 MW reliée à leur réseau de chaleur.
 
En 2021, Narbonne a continué dans la voie de la chaleur renouvelable avec la construction de la centrale solaire thermique NARBOSOL. Le projet a été développé et financé par l’entreprise bordelaise NEWHEAT, fournisseur de chaleur renouvelable, chargée de la conception, de la réalisation, et de l’exploitation de la centrale solaire thermique pour les 25 années à venir.
 
La centrale solaire thermique a vu le jour grâce à la volonté de la commune à s’adapter aux problématiques environnementales. Souhaitant réduire leur impact carbone, gagner en indépendance énergétique et augmenter le taux d’ENR du réseau de chaleur, l’énergie solaire thermique a été comme une évidence. Procédé vertueux, local et illimité, elle offre une alternative complémentaire à la biomasse en termes de saisonnalités. Elle permet d’alimenter le réseau en période estivale lorsque la ressource est disponible en grande quantité sur le territoire. En moyenne, Narbonne bénéficie d’un taux d’ensoleillement élevé, avec près de 300 jours de soleil dans l’année.
 
Au-delà de la disponibilité de la ressource en quantité au niveau local, l’énergie solaire thermique offre un avantage économique non-négligeable à la collectivité et à ses usagers. La centrale solaire thermique permet de s’affranchir des fluctuations du coût des énergies fossiles et réduire ainsi le prix de la facture énergétique des abonnés raccordés au réseau. Il s’agit d’une source d’énergie renouvelable compétitive sur le long terme.
 
Avec cette installation, la ville de Narbonne bénéficie de la plus grande centrale solaire thermique alimentant un réseau de chaleur urbain en France. Comptant sur cette innovation, Narbonne a pour principal objectif de développer les énergies solaires au sein du territoire et ainsi continuer sa transition énergétique.

L'infrastructure mise en place

La centrale solaire thermique NARBOSOL a été raccordé au réseau de chaleur et mise en service en septembre 2021. Pour assurer le fonctionnement du système dans sa globalité, plusieurs parties prenantes entrent en action : la SDNC, filiale de DALKIA et délégataire du réseau de chaleur, l’entreprise NEWHEAT en charge de la conception, de la réalisation et de l’exploitation de la centrale solaire, et la commune de Narbonne, bénéficiaire des installations.
 
La centrale solaire thermique transforme le rayonnement solaire en chaleur, redistribuée aux abonnés via un réseau de chaleur. L’installation fournit donc en chauffage et en eau chaude sanitaire l’ensemble des usagers du quartier Saint-Jean-Saint-Pierre, soit plus de 900 logements, 7 écoles, 1 collège, ou encore de multiples bâtiments publics.
 
Plus concrètement, la centrale solaire thermique permet de chauffer à environ 90° l’eau qui circule dans les panneaux via le réseau de chaleur auquel ils sont raccordés. Cette eau chaude est ensuite renvoyée dans le réseau de chaleur, d’une longueur totale de 5 km.
 
La centrale solaire thermique est constituée de 3 232 m² de capteurs solaires, avec une puissance de crête de 2,8 MW thermiques. Selon les études réalisées, la centrale solaire thermique produira plus de 2.3 GWhs par an, soit 18 % de la chaleur distribuée via le réseau. Ce volume d’énergie fournie correspond à une réduction annuelle de près de 580 tonnes d’émission de tonnes de CO2. En 2021, la consommation s’élevait à 8 300 MW/h pour 17 700 m² d’eau chaude produite.
 
La centrale solaire thermique est équipée d’une cuve de stockage de 1000 m³, utilisée lorsqu’on produit un surplus de chaleur. Cette cuve permet ainsi de conserver la chaleur pour les périodes moins ensoleillées. On estime à 3 jours le volume énergétique stocké dans la cuve.
 
De plus, la ville de Narbonne n’a pas hésité à innover pour participer à la transition énergétique en faisant le choix d’implanter cette centrale en bout de branche du réseau, à l’Ouest de la ville. Grâce à cette innovation technique, l’implantation a pu se faire en périphérie du quartier, à proximité du réseau de chaleur, sur un terrain municipal de 1,5 hectares qui bénéficie d’une bonne orientation.
 
Avant l’installation de la centrale solaire thermique, le taux d’EnR du réseau de chaleur était de 70 % grâce à la chaufferie biomasse. Le complément étant assuré par une chaufferie gaz à laquelle l’installation solaire thermique se substitue en partie depuis 2021. L’objectif de l’ajout du solaire thermique au mix énergétique est d’atteindre les 80 % d’ENR.
 


  • Durée des travaux: 1 an

  • Mise en service: septembre 2021


Les acteurs du projet sur le territoire :

Pour le raccordement de la centrale solaire thermique au réseau de chaleur, plusieurs entreprises françaises ont participé au projet, ce qui a permis une valorisation de l’activité locale. En plus de cela, l’implantation de la centrale solaire thermique a permis de répondre à un projet de réhabilitation du territoire, car le terrain où la centrale a été installée servait autrefois de décharge sauvage et entrainait une nuisance pour les riverains en périphérie.

 

Enfin, l’installation solaire thermique profita aussi aux usagers en leur permettant de faire des économies sur leurs factures énergétiques et ainsi gagner en pouvoir d’achat.

Les financements

  • Coût global de du projet (création, densification, extension) : 2 M d’€
  • Financement de l’ADEME : 1,1 M d’€, soit 55%

Le bilan

Énergétique

puissance crête de 2,8 MW thermiques.

Écologique

réduction de près de 580 tonnes d’émissions de CO2 par an.

Économique

gain sur la facture énergétique des résidents bénéficiant du réseau de chaleur.

Sur le territoire

réhabilitation d’un terrain municipal inutilisé et ne pouvant accueillir d’autres activités.

default P1017793 default default default P1017739 default default P1017782 P1017732 P1017756 P1017832

Un projet ?

Nous vous accompagnons dans vos démarches

Contactez-nous