Pour vous accompagner

Par téléphone : 09 85 60 20 35

Service & appels gratuits

Contactez-nous Test d'éligibilité
200x200_Site_Reseaux Réseau de chaleur/froid

Bruno PARIS

Vice-président à la transition écologique de l’agglomération de Lorient

Consciente de sa dépendance énergétique, Lorient Agglomération s’est engagée en 2017 dans un COT ENR avec un des objectifs les plus ambitieux au niveau national, en termes de production de chaleur renouvelable : 17,8 GWh. En signant ce contrat, Lorient Agglomération a donné une véritable opportunité aux acteurs économiques de son territoire : disposer d’une expertise et d’un accompagnement technique pour mieux envisager le passage à la chaleur renouvelable au sein de leur structure, ce, grâce à une équipe d’animation dédiée, structurée au sein d’une SPL (société publique locale) et financée par le Fonds Chaleur de l’ADEME.

En allant à la rencontre des acteurs économiques sur le territoire, dans le cadre du COT ENR de 2017, Lorient Agglomération a lancé une nouvelle dynamique et accompagné la réalisation de 23 projets de chaleur renouvelable biomasse, structurant ainsi la filière d’approvisionnement bois sur son territoire. En 2020, Lorient Agglomération renouvelle son engagement en signant un second COT ENR, avec extension au territoire de Quimperlé Communauté. L’enjeu réside cette fois dans la diversification du mix énergétique en développant de nouvelles technologies éprouvées : le solaire thermique et la récupération de chaleur fatale. Pour Bruno Paris, la chaleur renouvelable c’est profitable car elle permet au territoire de gagner en autonomie énergétique tout en réduisant l’émission de gaz à effet de serre.

Parmi les différents projets exemplaires déjà réalisés, Bruno Paris met aujourd’hui en lumière celui de La Mutualité Française 29-56 – Un acteur économique engagé, ayant bénéficié du soutien de l’agglomération pour le raccordement d’un de ses établissements, la blanchisserie de Kerlouclean à Ploemeur (56), à la chaufferie biomasse de l’EPHAD de Kerloudan via la création d’un réseau de chaleur.

Le projet

SOLUTION RETENUE

Création d’un réseau de chaleur

OBJECTIFS

Assurer le fonctionnement de la blanchisserie de la Mutualité Française 29-56 grâce à une EnR et gagner en productivité.

DISPOSITIF

Raccordement de la blanchisserie à la chaufferie bois de l’EPHAD via la création d’un réseau de chaleur de 102 mètres.

INVESTISSEMENT

72 511,53 € dont 50% financé par le Fonds Chaleur, soit 36 410€.

Témoignage en images

LES ENJEUX

Au-delà de l’aspect écologique prégnant dans la démarche RSE de la Mutualité Française 29-56, le passage à la chaleur renouvelable pour la blanchisserie de la Mutualité Française 29-56 répond essentiellement à un enjeu économique.

Le Challenge était multiple : diminuer le coût de la chaleur utilisée dans le process de la blanchisserie, mutualiser les charges de la chaufferie bois existante et gagner en productivité en substituant les besoins en vapeur pour les machines à laver par des besoins en eau chaude.

En bref, pour le responsable de la blanchisserie, il s’agissait de développer la capacité des machines et donc la productivité, tout en cherchant la maîtrise des coûts.

L'infrastructure mise en place

La blanchisserie de Kerlouclean à Plœmeur (Morbihan), traite le linge de douze établissements de la Mutualité Française 29-56, soit l’équivalent d’un volume de linge pour 520 résidants (plus de six tonnes par semaine) :  linge des résidents auquel s’ajoutent le linge hôtelier (draps et serviettes) et les tenues du personnel.
Lorsque Mr Paty, responsable de la blanchisserie, est arrivé à la direction de l’établissement, son objectif premier était de réaliser des économies d’énergie et gagner en productivité tout en maintenant le développement de l’activité. À la suite des études d’opportunité et de faisabilité menées par l’Agglomération une solution a rapidement émergé : raccorder la blanchisserie à la chaufferie biomasse de l’EPHAD via la création d’un réseau de chaleur entre les deux établissements.
Depuis mars 2020, l’utilisation des chaudières gaz basse pression, très consommatrices, ne sont plus effectives, la blanchisserie étant désormais raccordée à la chaufferie bois de l’EPHAD dont la capacité de production reste aujourd’hui bien supérieure à ses besoins, surtout en été hors période de chauffe des locaux.
102 mètres de tuyauterie ont donc été créés afin de relier les deux établissements dans l’optique d’utiliser la chaufferie bois existante à son maximum. Dans le même temps, le maitre d’ouvrage a pu créer un parking de 300m² pour les salariés sous lequel sont enfouis les tuyaux, réaliser un agrandissement de 60m² de sa blanchisserie et renouveler le parc de machines à laver.
Ce raccordement a permis de gagner en efficacité et en productivité car avant d’être raccordées à la chaufferie biomasse, les machines à laver fonctionnaient à la vapeur. La chaudière gaz permettait d’injecter de la vapeur dans les machines afin de chauffer l’eau nécessaire à leur fonctionnement. Le process était long et énergivore pour faire monter les machines en température avant de pouvoir les mettre en route. Aujourd’hui l’eau chauffée au préalable par la chaufferie biomasse et injectée directement dans les machines permet de traiter 900kg de linge supplémentaire par semaine.
Les travaux ont duré 6 mois, d’octobre 2019 à mars 2020.

Les acteurs du projet sur le territoire :

Lorient Agglomération a joué un rôle clé dans la conduite du projet via le COT ENR : elle a permis à Pierre Yves Paty, responsable de la blanchisserie, de bénéficier d’une expertise technique tout au long de la mise en œuvre du projet. En effet, Simon Charrier, chargé de mission développement des énergies renouvelables pour l’agglomération de Lorient, l’a accompagné dans toutes les phases de réalisation du projet, de l’étude d’opportunité à la réalisation des travaux jusqu’à la mise en service de l’installation.

Les financements

  • Coût de l’installation de la blanchisserie : 72 511,53 €
  • Financement de l’ADEME pour la blanchisserie : 50% financé par le Fonds Chaleur, soit 36410€.

Le bilan

Énergétique

Livraison de 207 MWh EnR par an issu de la chaufferie biomasse.

Écologique

89% d’EnR et émission d’environ 16 tonnes de CO2 évitée.

Économique

Gain en productivité avec +900kg de linge par semaine, et -50% de consommation de gaz.

DSC03445 DSC03466 DJI_0003 DJI_0015 DJI_0092 DJI_0094 DSC03081 DSC03085 DSC03094 DSC03110 DSC03137 DSC03161 DSC03163 DSC03188 DSC03251 DSC03255 DSC03264 DSC03296 DSC03307 DSC03340 DSC03384 DSC03410 DSC03427

Un projet ?

Nous vous accompagnons dans vos démarches

Contactez-nous